Comment gérer une sci ?

Avant de vous lancer dans la création d’une société civile immobilière ou SCI, tâchez de savoir dans quel projet vous allez vous aventurer. L’exploitation de ce marché requiert une certaine compétence si l’on veut en sortir vainqueur. Il faut aussi savoir qu’être gérant ne s’improvise pas. La négligence d’un certain détail est une erreur fatale. Vous ne croyez tout de même pas qu’une telle opération se résume à une seule tâche ! À ce titre, il existe trois piliers fondamentaux à ne pas rater, à savoir la comptabilité, la gestion locative et la déclaration fiscale.

Comment gérer la comptabilité au sein d’une SCI ?

Comme nous le savons tous, l’activité de la SCI n’est pas à titre commercial. La vente d’un bien immobilier acheté pour le compte d’une SCI est interdite par la loi. Compte tenu de cela, la tâche liée à la comptabilité n’est pas si fastidieuse. Seulement, vous devez enregistrer la mobilité du solde de vos comptes en incluant la date et le motif de celle-ci. Classez toutes les pièces justificatives des dépenses et des recettes. Cela va vous servir lors des contrôles fiscaux. D’un autre côté, le suivi de la comptabilité est obligatoire pour n’importe quelle société. Il doit être en règle et justifiable, sous peine de vous confronter à un sérieux problème juridique.gérer-une-sci

Parfaire la gestion locative d’un bien en tant que SCI

Dans le cadre de la gestion locative, vous devez prévoir un certain contrat avec vos locataires afin de faire régner la confiance. C’est aussi un moyen d’exploiter l’activité en toute légalité. Envisagez également de faire un état des lieux. Après cela, il ne vous reste plus qu’à recevoir le loyer, acquitter les charges et gérer l’assurance du bien. Pour effectuer ces tâches dans les meilleures conditions, rédiger un tableau Excel où se regroupent l’ensemble des locataires et les informations relatives. Ce sera là une sage décision ! Par ailleurs, il existe de nos jours un logiciel spécialisé dans la gestion locative d’un bien. Cela vous facilitera la tâche si vous disposez d’un nombre de locataires important. Mais, si vous n’êtes pas à l’aise dans la manipulation d’une machine, vous pouvez confier l’opération à une agence de gestion locative.

À quel moment doit-on faire une déclaration fiscale ?

Enfin, pour ce qui est de la déclaration fiscale, vous devez le faire chaque année en fonction de vos productions durant l’année l’exercice. Il est à noter que la SCI n’est pas soumise à l’impôt sur les sociétés, mais uniquement à l’impôt sur le revenu. Ce document est important pour le dossier comptable. Autrement dit, c’est ce qui va vous permettre de déterminer le résultat de l’exercice et de le répartir à vos associés selon leur part du marché. Quant au délai exigé pour la déclaration, elle doit être réalisée avant le premier jour ouvrable suivant le 1er Mai, pour un exercice comptable clôturé le 31 décembre. Si tel n’est pas le cas, vous avez trois mois nets après la date de clôture pour la terminer.